Franche-Comté Power Team

Une bande de copains motards et motardes en Franche-Comté
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Sam 16 Déc 2006, 20:08

Là haut, y doit bien avoir déjà + d'un mètre de neige
En juillet dernier j'y étais, exactement là !
http://www.motorbike-tours.ch/scripte/planetepost/planetepost.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Sam 16 Déc 2006, 21:59

Allez, j'vous balance mon tit article sur cette sortie mémorable aller

LE TRIANGLE D’OR où LA BAL - ALP’ de « MAMIE NOVA ». . .

Je n’ai pas eu à insister bien longtemps pour que mon frérot nous organise cette sortie de trois jours dans les ALPES SUISSES, ce que j’appellerai le «TRIANGLE D’OR». GRIMSEL-PASS, FURKA-PASS, SUSTEN-PASS…etc... Il a bien fallu «cibler» une date en fonction des jours fériés et des disponibilités de chacun, en effet cette sortie se fait sur trois jours et ces cols ne sont ouverts que de Mai à Octobre en fonction des conditions d’enneigement... ! Il m’en avait déjà vanté à de nombreuses reprises (pour y être déjà aller) les paysages somptueux, les cols et la qualité du réseau routier. Et je m’étais mis «en appétit» en surfant sur la toile* ! Mais pas question de prendre les grands axes hein, que des p’tites routes à la découverte des coins pittoresques. Environ 850 Km pour ces trois jours en tablant sur une moyenne de 40 Km/h (ne rigolez pas, l’fréro a l’habitude de ce genre de parcours et c’est exactement la moyenne que nous avons fait avec les nombreux arrêts photos/casse-croûte/etc.. qui ont agrémentés le parcours). Nous ne sommes pas là pour faire la course hein ! C’est donc à quatre motos et un side-car : l’ Jean-Lou (si , si, il y tiens au l’ : on est Franc-Comtois hein !) mon frérot avec «Mamie NOVA»... euhhhhh avec sa BMW R1100 RT, l’Guytou
(850 YAMAHA TDM), l’Bernard un collègue de boulot avec sa femme Sylvie (BMW R 1100 R et TRIUMPH 600 Speed Four) p’tit Louis et moa, que nous nous sommes retrouvé à 06H50 pour un café/brioche ce vendredi 14 Juillet, pour ne partir que sur les coups de 08H00… Quoi ? Seulement ??? Nan, nous ne sommes pas resté attablé tout ce temps, mais la TRIUMPH nous a fait une crise d’incontinence sur le trottoir… (un tit coup d’cuter pour raccourcir une durit d’eau qui était percée juste au niveau d’un collier et le tour était joué). Les festivités ont donc commencées par un passage par les gorges du PICHOUX puis un arrêt plus long au sommet du CHASSERAL (1548 m) où le dernier tronçon de route est payant (2 FS). Nous poursuivons ensuite notre périple en direction du SCHWARTZ-SEE ou nous pique-niquerons au bord de l’eau. L’après-midi nous nous arrêterons à THUN pour une baignade dans le THUNER-SEE et nous en repartirons sous un orage… Orage qui ne durera heureusement pas bien longtemps ! Nous visitons ensuite INTERLAKEN, ville «bourgeoise» avec ses traditionnelles promenades en calèche et magasins de montre à prix … d’or !!! C’est sur les coups de 19H00 après être passé par LAUTERBRUNNEN que nous arriverons à STECHELBERG au CAMPING BREITHORN*. Un trois étoiles situé au fond d’une vallée sous les chutes du TRUMMELBACH (14 FS/personne la nuitée). Nous plantons les tentes sous des averses orageuses bien contraignantes et un horizon hélas bouché! Le temps de s’inscrire et de payer que nous sommes à l’apéro, à l’abris sous le store de la maison de la patronne qui aura la gentillesse de nous prêter également un salon de jardin pour que nous puissions nous installer confortablement pour manger (nous avons avec nous toute la nourriture et la boisson pour ces trois jours). Nous ne nous sommes pas couché trop tard, demain c’est LE grand jour, on fait les cols ! Au réveil (06H30) le ciel est bleu, le soleil pointe ses premiers rayons sur le BREITHORN3782m) en face de nous et nous découvrons le cadre exceptionnel qui nous entoure! Le café est pris où nous avons mangé le soir et le campement est plié quand le soleil illumine les sommets alentours, si près qu’on a l’impression de pouvoir les toucher du doigt ! Somptueux que j’vous dis ! Qu’il fait bon rouler à la fraîche au petit matin avec la brume qui s’élève doucement du BRIENZER-SEE...(tiens, ça m’fait penser que j’y ai oublié une serviette de plage sur la rambarde là-bas…) Mais nous voilà déjà à MEIRINGEN et le GRIMSEL-PASS (2165 m) s’annonce au loin, nous en entamons l’ascension sur un ruban d’asphalte absolument lisse aux innombrables virages et enfilades... Attention, les précipices bordants la route engagent à la prudence et il est difficile de garder un œil sur la route tant les paysages sont magnifiques !!! Nous faisons une longue pose au bord du lac qui marque le sommet et constatons que c’est vraiment le paradis de la moto ici. En effet, se sont des milliers de motos que nous croiserons lors de ces trois jours et les parkings au sommet des cols en sont envahis, mais pas de Français ou si peu (3 ou 4 side-cars «étrangers» quand même aperçus sur la route...) On redescend l’autre versant pour attaquer dans la foulée l’ascension du FURKA-PASS (2431 m) et découvrir le glacier et la source du RHÔNE (qui à manifestement bien fondu ces dernières décennies…). On y achètera quelques souvenirs et le traditionnel autocollant qui atteste de notre passage en ces lieux mythiques. Nous casserons la croûte juste avant le sommet sur une aire herbeuse au bord de la route avec toute la vallée, la naissance du Rhône (un tout petit ruisseau ici), le GRIMSEL-PASS et les sommets alentours en panorama… Ou voulez vous être mieux qu’ici ? C’est absolument somptueux !!! Nous célébrons ce moment avec la bouteille de GUEWURTZTRAMINER «vielles vignes » que j’avais emporté pour l’occasion ! Le repas sera interrompu par la chute d’un motard SUISSE trop occupé à regarder la V-MAX attelée garée sur le bord de la route…(si si, il nous l’a avoué après coup). Il a oublié de regarder devant lui et surpris il a planté les freins à l’approche du virage, mais trop tard et en plein sur la bande blanche…La moto a fini sa course encastrée dans la glissière mais le motard n’a pas eu de bobo ! Heureusement qu’il n’est pas passé par-dessus la glissière par ce qu’en contrebas, c’est vraiment …. très très bas ! Après nous être sustenté, nous repartons en direction d’ANDERMATT puis WASSEN où nous bifurquons à gauche en direction du SUSTEN-PASS (2259 m) il y a encore de la neige au sommet (p’tit Louis était content). Nous repartons en direction de MERINGEN puis du BRÜNIG-PASS et le SARNER-SEE ou nous prenons à droite pour l’ACHERLI-PASS (1458 m) minuscule petite route (chemin ?) impressionnante (classée dangereuse sur la carte). Elle est juste suffisante pour passer avec le side-car, mais il faut pourtant bien croiser quelques voitures… Heureusement il y a des «aires de croisement». Surtout ne pas mettre une roue dans le talus, le ravin est là, tout proche… Le revêtement est en gravillons et les barrières brillent par leur absence, c’est vraiment impressionnant !!! La descente (goudronnée cette fois) au pourcentage de dénivelé encore plus élevé que l’autre versant est moins spectaculaire, mais tout aussi étroite et très pittoresque, une succession ininterrompue de virages extrêmement serrés au milieu des fermes d’altitude et des pâturages tellement pentus qu’ils sont fauchés à la main ! Nous arriverons en fin de journée sur les coups de 19H00 à ENGELBERG au CAMPING EIENWÄLDLI*, un cinq étoiles situé lui aussi tout au fond d’une vallée juste au pied des montagnes (13,35 FS/ personne la nuitée). Un peu «moulu» quand même après cette longue journée de roulage mais avec des images fantastiques plein la tête (et la carte mémoire de l’APN) ! Ce camping est absolument irréprochable ! Je n’ai jamais vu des sanitaires comme ça dans un camping ! Nous planterons les tentes au bord d’un petit ruisseau à l’eau glacée (bien pratique pour mettre les boissons au frais) sur un emplacement qui ressemble à un green de golf tellement l’herbe y est entretenue ! Une bonne douche et on s’offre l’apéro. Chacun fait ensuite sa «tambouille» avec le soleil couchant et nous mangeons «sur l’herbe» avec en fond sonore les cloches des vaches… Qu’est ce qu’on est bien, et il fait bon frais ! Par contre, les sommets alentour sont un peu pris dans les brumes de beau temps, mais nous les découvrirons complètement le lendemain matin au réveil. Nous aurons même droit à 22H00 à un superbe feu d’artifice (j’savais pô qu’ils fêtaient l’quatorze Juillet en Chuisse moa ). Réveil encore bien matinal ce troisième jour (06H30) et comme hier, nous profitons du cadre sublime qui nous entoure en prenant le petit déjeuner. Le temps est magnifique et le soleil illumine le SCHLOSSBERG (3133 m) la journée s’annonce superbe. Nous reprenons la route en direction de STANS et du VIERWALD-STÄTTER-SEE (Le lac des quatre cantons). Les paysages sont vraiment magnifiques avec les fermes et autres chalets en bois clairsemés ça et là sur les pâturages vallonnés... A SARNEN nous tournons à droite pour le GLAUBENBERG-PASS (1543 m) ou nous roulerons au milieu des vaches. En effet sur ces hauteurs elles sont en quasi liberté et déambulent à leur guise, jusque sur la route ! (bouzes de vaches et chaussée glissante garantie). Et toujours autant de motos ! On poursuit par de petites routes sympas, en direction de LANGENTHAL puis après BALSTHAL nous nous rendons au point de vue de BELCHENFLUH pour le dernier pique-nique de ce périple. Bien installés sur un petit banc à l’ombre d’un gros frêne avec toujours sous les yeux des décors exceptionnels. Mais il faut bien se décider à repartir ! Après c’est le PASSWANG, puis le SCHELTEN-PASS (1051 m) et DELEMONT. Ca sent l’écurie mais personne n’a envie de rentrer (sauf peut-être p’tit Louis qui a l’ennui de son vélo, mais il a été vraiment génial pendant ces trois jours…). Nous ferons encore une pause au RANGIERS (799 m) pour essayer de retarder l’inexorable, essayer de faire durer encore un peu ces moments exceptionnels, que ce week-end ne finisse jamais… Un dernier arrêt à PORRENTRUY pour acheter du chocolat, faire le plein d’essence (moins cher en SUISSE) dépenser les dernières pièces de monnaie en FS et se rendre compte que nous rentrons véritablement dans un four ! ! ! Qu’est ce qu’il faisait bon frais là-haut ! Nous seront rendus à la maison en fin d’après-midi, avec les boules quand même que se soit déjà fini … J’veux y r’tournerrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! ! ! ! ! !
Je tiens à féliciter et remercier ici tout particulièrement mon frérot de nous avoir organisé cette sortie, qui s’est déroulée sans le moindre accroc ni fausse note !

En vrac, quelques trucs bon à savoir si vous y allez :

Les magasins et station service sont fermés le Dimanche, les pompes à essence acceptent néanmoins les billets de 10, 20 et 50 (FS) mais ne rendent pas la monnaie. Si vous voulez emprunter les autoroutes (beurk) il vous faudra acheter la vignette. Même si nous n’avons pas vu beaucoup la police locale (avec les routes que nous avons prises c’est pas étonnant ;o), il est fortement conseillé de respecter les limitations de vitesses. Les voitures s’arrêtent au milieu de la route devant les passages «cloutés» quand un piéton fait mine de vouloir traverser (même s’il n’est pas engagé) ! Les campings ou nous avons séjourné sont irréprochables, avec à disposition des congélo gratuits pour geler bouteilles d’eau et/ou «pains bleus». Les douches sont payantes (1 FS les 4 minutes) mais l’eau chaude aux sanitaires est à disposition… Les restaus et le vin sont hors de prix ! Les ¾ du trajet ont été fait en territoire Suisse Allemand. Mais ça parle bien le Français à l’accueil des deux campings ou nous nous sommes arrêtés. Le FS (Franc Suisse) coûtait 0.68 Euro (au 13 Juillet 2006). «PASS» signifie col et «SEE» veut dire lac. Le prix des nuitées par personne, mentionnés plus haut ne compte qu’un seul emplacement pour les 5 adultes et l’enfant de moins de huit ans que nous étions.
Anecdote, la BMW R 1200 GS doit être LA moto faite pour cette balade tellement on en a vu !!!Autre anecdote, moins drôle, pas ou très peu de motards Français, les seuls que nous avons aperçu (une bande de 5 ou 6 motos immatriculées dans l’AIN et le RHÔNE) se sont distingués en «ruptant» comme des malades quand ils sont partis du sommet de la FURKA... Bonjour la réputation . . .

Coordonnés des deux camping :
*Camping BREITHORN 3 étoiles :
Mme VON ALLMEN, SANDBACH, 3824 STECHELBERG. Tél. 0041 03.38.55.12.25
*Camping EIENWÄLDLI 5 étoiles :
Mme BÜNTER, Wasserfallstrasse 108, 6390 ENGELBERG. Tél. 0041 04.16.37.19.49

• Pour rêver vous aussi avant d’éventuellement vous y rendre, sur le net avec «GOOGLE» vous tapez le nom des cols et vous sélectionnez «image».
• Vous pouvez aussi rêver en allant voir le site : http://www.chez.com/colsuisse/
Bonne balade «virtuelle»...!

Raoul
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Dim 17 Déc 2006, 11:31

merci du descriptif j'y fais un tour l'année prochaine
le dernier lien n'a pas l'air de marcher bravo
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Dim 17 Déc 2006, 11:33

Merci Raoul bravo
Revenir en haut Aller en bas
sousbok
J'devrais peut être bosser un peu plus
avatar

Nombre de messages : 19842
Age : 46
Localisation : Montbéliard
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Dim 17 Déc 2006, 16:38

Rhaaaaa, j'ai comme des envies de sommets là !!! oui
Revenir en haut Aller en bas
http://sousbok.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Dim 17 Déc 2006, 18:05

http://www.cols-suisses.ch/

des panoramas de 80 cols vert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Dim 17 Déc 2006, 18:58

Revenir en haut Aller en bas
Fury
J'vous pourris tous !!
avatar

Nombre de messages : 1506
Age : 42
Localisation : Huningue 68330
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   Dim 17 Déc 2006, 20:05

Raoul, tu nous enmènes la bas quand tu veux............. oui
Euuuuuuuuuuuuh pas en hiver hein, j'aime pas la neige moi, et la SV non plus mort de rire ...
Mis franchement, pour le printemps, ce serait une super balade a faire, ca fait longtemps qu'elle me trotte dans la tête en plus celle la oui
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balades "virtuelles" pour les soirées d'hiver !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite danse pour vos soirées
» Pour les longues soirées d'hiver !
» comment occuper ses longues soirées d'hiver
» Pour vos soirées d'hiver
» Et quelque chose pour les soirées d'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Franche-Comté Power Team :: On va où ? Avec qui ? Quand ?-
Sauter vers: